Rechercher

Eliminer, détoxifier, c'est quoi?

Dernière mise à jour : 25 avr.



5 principaux organes d'éliminations, explications :

Eliminer, détoxifier, drainer, en Naturopathie c'est ouvrir les émonctoires.

Le drainage est le moyen utilisé pour réaliser cette détoxination, ou mieux encore, faire travailler les émonctoires et augmenter cette élimination pendant une certaine période afin de rattraper le retard. Les moyens qui peuvent être employés sont nombreux.


On appelle « émonctoires » les organes capables d’éliminer, c’est-à-dire de faire sortir substances/toxines vers l’extérieur de l'organisme. Ils filtrent le sang pour en prélever les toxines, puis les éliminent diluées dans un support. Poumons, foie et intestins sont en mesure d’éliminer les déchets appelés colles, les reins éliminent les cristaux et enfin que la peau est capable d’éliminer les deux.


LE FOIE ET LES INTESTINS :

Le foie est un organe très important, dont le rôle est, entre autres, de filtrer le sang, de neutraliser les toxines que le sang lui apporte continuellement et de les éliminer. Les intestins (intestin grêle et le gros intestin) ont une fonction fondamentale dans l’élimination, car ils collectent tous les déchets provenant du travail des autres organes (le foie, le pancréas, la vésicule biliaire). A la fin du processus digestif, les déchets sont évacués à travers le côlon (la dernière partie du gros intestin) sou forme de selles. Si ce travail d’élimination ne se produit pas, les substances restant dans les intestins peuvent fermenter ou putréfier, ce qui contribue énormément à l’encrassement du terrain. Il est donc important d’aller à la selle régulièrement, au moins une fois par jour.

Pour soulager le foie et les intestins, il faut impérativement supprimer ou diminuer les aliments qui provoquent la production des colles, à savoir les corps gras et excès de glucides. En général, les « ennemis » des intestins sont tous les aliments raffinés, le manque de fibres (difficulté de transit), le sucre blanc qui favorise les fermentations, trop de viande et de graisses animales, les boissons gazeuses et sucrées, l’insuffisance d’eau, l’excès d’aliments acidifiants et l’abus d’alcool. Il y a d’autres problématiques comme le stress par exemple, on sait aujourd’hui que notre cerveau est relié à notre intestin par le nerf vague, on en sait aujourd'hui plus sur cette savante chimie (voir le post précédent sur le nerf vague). Quand l’intestin ne fonctionne pas bien, il devient vite un véritable lieu de stockage de toxines : l’écosystème des bactéries présentes, que l’on appelle « la flore intestinale, notre microbiote intestinal », perd son équilibre. Les toxines traversent la barrière intestinale à travers les liquides circulants, pour aller surcharger les émonctoires et encrasser le terrain. Un bon fonctionnement intestinal est donc nécessaire ; en cas de besoin, il ne faut pas hésiter à mettre en place une cure de drainage.


L’AIDE DES PLANTES :

Pour « ouvrir » nos fameux émonctoires, on peut avoir recours à la phytothérapie, qui nous propose un grand nombre de plantes qui vont agir sur le foie et la vésicule biliaire, et d’autres qui auront une activité sur les intestins.

Parmi les principales plantes qui ont une action hépatobiliaire (sur le foie et la vésicule biliaire), on trouve : le radis noir, le chardon Marie, le romarin, l’artichaut (les feuilles et non les bractées que nous consommons froides en vinaigrette), le boldo, la chicorée sauvage, la fumeterre, le pissenlit.

Pour solliciter le travail et l’équilibre de la santé des intestins, nous avons plusieurs plantes à disposition : la mauve, la guimauve, le romarin, le thym, la sauge, l’anis, le fenouil, le cumin, la rhubarbe, la bourdaine, le pruneau, le séné, la rose pâle, la cascara, les graines de lin, le psyllium…


LES REINS :

Les reins filtrent le sang et éliminent les déchets (les cristaux) à travers l’urine, après les avoir dilués dans du liquide. Les urines sont normalement de couleur jaune clair (citron), elles deviennent beaucoup plus foncées et plus abondantes lorsque nous éliminons une quantité plus importante de déchets, en sollicitant le fonctionnement des reins. Une urine du matin est toujours plus foncée, de la nuit de jeûne, nous détoxifions naturellement toutes les nuits, mais avec le temps cela ne suffit plus.

Parmi les principaux aliments et plantes ayant une action sur les reins, nous trouvons : la verge d’or, la reine-des-près, le chiendent, l’aubier de tilleul, le pissenlit, la bruyère, la piloselle, la prêle, l’oignon, le poireau, les pédoncules de cerises et les choux.

Les reins peuvent aussi être sollicités par d’autres moyens, comme boire de l’eau, stimuler des zones réflexes et/ou utiliser des huiles.


LES VOIES RESPIRATOIRES :

Le rôle principal des voies respiratoires est celui avant tout d’éliminer les déchets sous forme de gaz.

Toutefois, elles peuvent aussi rejeter des déchets solides, comme par exemple des glaires ou des poussières.

En ce qui concerne les voies respiratoires, les principales plantes et aliments utiles sont : le thym, le serpolet, le pin sylvestre, la pulmonaire, l’eucalyptus, le radis noire, le plantain, le marrube blanc, le bouillon-blanc, l’hysope, le bleuet, l’origan,…

Les voies respiratoires peuvent être aidées aussi par l’utilisation des huiles essentielles, par les inhalations et leur stimulation par voie réflexe.


LA PEAU :

La peau est un organe à part entière, qui constitue une double porte d’élimination, très importante.

Même si l’élimination se fait de manière très discrète, la peau rejette des déchets sous forme de cristaux, à travers la sueur, grâce aux glandes sudoripares, et sous forme de colles, à travers le sébum secrété par les glandes sébacées. Il est possible que les déchets stasent et forme d’autres inflammations ou autres désagréments.

Nous devons donc veiller à ce que notre peau puisse respirer correctement. Dans le cas contraire, les déchets qui ne trouveraient la voie de sortie par la transpiration restent dans l’organisme et contribuent à en augmenter son encrassement.

Les plantes susceptibles d’ouvrir l’ émonctoire peau sont la bardane, la pensée sauvage, la bourrache, l’ortie, la camomille. La peau est aussi stimulée à travers les saunas, les massages, les frictions, les exercices physiques et l’exposition raisonnée au soleil.

Il n’est pas rare qu’un encrassement intestin/foie soit la cause d’un problème de peau. Le naturopathe va enquêter et vous conseillera de remettre en fonction d’un point de vue global.


L’EFFICACITÉ D’UN DRAINAGE :

Quand on met en route une élimination accrue des déchets, on en constate les résultats. L’efficacité de la cure se manifeste différemment selon les organes sollicités. Quand on draine le foie et les intestins, les matières fécales sont plus abondantes et l’élimination plus régulière. Les reins vont produire une quantité plus importante d’urine et sa couleur sera plus foncée, à cause de la présence supérieure des déchets. Les voies respiratoires éliminent, si nécessaire, les colles en excès et la transpiration augmentent à travers les glandes sudoripares de la peau.


DANS UN SOUCI D’EFFICACITÉ :

Pour que le drainage soit véritablement adapté, il faut toujours savoir quels types de déchets il faut surtout drainer, quelle est la force vitale de la personne qui le commence. Il faudra aussi déterminer si elle a des faiblesses particulières dans un de ses organes qu’on veut solliciter (par exemple, les reins ou le foie), car quelquefois on peut faire plus de mal que de bien, et l'idée est de ne pas relarguer les toxines et de provoquer d'autres dégats. Dans tous les cas de figure, une réforme alimentaire doit être envisagée, une prise en charge globale et surtout individualisée.


D'un point de vue prophylactique, de prévention, 2 cures par an, au printemps et en automne sont en phase avec la nature. Dans l'idéal également, nous devons avoir les capacités de détoxiquer toutes les nuits. Il n'y a pas d'idéal, de part expérience, de part notre société, nos mode de vie, de part notre nature d'épicurien également, en tant que naturopathe je suis amenée à prendre en charge des détoxications tout le long de l'année.


Alors pour ceux qui disent que la détox est une mode, et qu'on en fait des tas sur tous les médias, ils ont surement raison, leurs raisons tout du moins.


Prenez rendez-vous au Cabinet directement au 06 80 50 35 29 ou pour vos questions sur le formulaire que vous pouvez trouvez sur le site https://www.moselle-naturopathie.frhttps:/


A bientôt sur les réseaux sociaux

https://www.moselle-naturopathie.frhttps:/

https://www.instagram.com/laurence.meucci_naturopathe57/

https://www.facebook.com/laurencemeucci/?view_public_for=103362571478652


#nutritionfonctionnelle #nutrition #cerveau #psycho #naturopathe #naturopathie #antiaging #antiage#vieillissement #bienvieillir #sophrologue #metz #Talange #Faulquemont #Thionville #Luxembourg #phytotherapie


Cette article vous a plu? N'hésitez pas à le partager en cliquant sur les icônes des réseaux sociaux ci-dessous.

48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout